m

Bienvenue à La Ciotat, Ville des Lumières et porte d'entrée du Parc National des Calanques!

Dernières Actus

GO UP

Exposition « De Verre et D’Acier » de Hugues Bertin à la Galerie du Port

L’artiste Hugues Bertin sublime ses photographies avec des matières de récupération. Il récupère des verres de serres abandonnées, il les coupe, il imprime ses photographies dessus puis il réalise de cadres en acier. Le tout rétro-éclairé avec des rubans Leds pour la plupart des œuvres.
En tout, 20 cadres en acier seront présentés du 10 au 16 Août 2020 de 10h à 13h et de 17h à minuit à la Galerie du Port, située Quai Ganteaume à La Ciotat. Les tailles vont de 170/70 cm pour la plus grande à 40/60 cm pour la plus petite.

Passionné de photographie et des diapositives de son père depuis l’âge de 8 ans, il peut aujourd’hui affirmer qu’il est essentiellement visuel et non auditif !
Il prend ses photographies dans l’instant, en fonction d’une émotion ou d’un ressenti. L’empreinte humaine dans son environnement reste une priorité naturelle dans ses prises de vues. Il aime imaginer l’histoire qui en découle.
Les sorties effectuées dans les serres abandonnées lui ont donné envie de créer un mélange entre photos et verre. L’étape de la création autour de ses photos était franchie ! Il y rajoute un travail de l’acier, cette matière qu’il avait envie de travailler depuis un moment, et qui se marie très bien avec le verre.
Il ressent le besoin d’évoluer vers la création de ses propres œuvres alliant : photographie, verre et acier pour les raisons suivantes :
La photographie car elle est pour lui une preuve intemporelle de notre passage sur terre, et que bien souvent rien ne s’exprime mieux que par une simple image. Elle représente pour lui un lien générationnel essentiel. Le temps qui passe..
Le verre, reflet de vie, qui invite le soleil à faire germer les récoltes. Ces cultures que ses grands-parents vénéraient comme le sang de la terre.
Il utilise celui des serres abandonnées bien marqué par le temps pour imprimer ses images. Ils datent pour la plupart des années 1970 et font donc partie intégrante de l’histoire de plus les contacts établis avec les horticulteurs sont toujours des moments riches et particuliers.
Les serres sont pour lui un lieu de vie incroyable ou l’on récolte le fruit de la terre. L’abandon de ces cultures lui rend à chaque fois mélancolique, et sont le témoin d’une vie passée et d’un travail bien laborieux. Aujourd’hui il redonne à ces verres une seconde vie !
L’acier, car c’est une matière dure et à la fois si malléable, acide, froide et pourtant bien vulnérable. Il pense en avoir une affection toute particulière car son grand-père travaillait dans les hauts fourneaux en Lorraine, les trois huit ont bien usé ses forces avant d’achever son moral lors de la fermeture des différents sites.

Laisser une réponse